Pétition
7245 Pétitions déjà créées avec 913277 signataires ! Connexion


Cliquez ici pour Vétérinaires s'approprient la médecine alternative



Auteur :Alexandra F Lupien
créé le :27-06-2014

Pétition $titre486 signataires
Voir les signataires

Cliquez ici pour Vétérinaires s'approprient la médecine alternative


L’ordre des médecins vétérinaires

L'Ordre des médecins vétérinaires du Québec est constitué par la Loi sur les médecins vétérinaires du Québec et du Code des professions. Son rôle consiste à assurer la protection du public en regard des services vétérinaires rendus. L'Office des professions du Québec s'assure que l'Ordre remplit bien son rôle.

Sa mission
Promouvoir une médecine vétérinaire de qualité pour protéger le public et pour contribuer à l'amélioration de la santé et du bien-être des animaux ainsi qu'au maintien de la santé publique.

 

COMMUNIQUÉ de l'Ordre des médecins vétérinaires du Québec 
À la suite de récents événements, l’Ordre des médecins vétérinaires du Québec désire attirer l’attention des propriétaires d’animaux (petits animaux et chevaux) sur les offres de thérapies alternatives ou complémentaires qui pourraient leur être faites par des individus

Conformément à la législation, la réglementation et les décisions judiciaires rendues, l’utilisation des thérapies complémentaires pour traiter les animaux constitue l’exercice de la médecine vétérinaire au même titre que l’utilisation des thérapies conventionnelles

L’Ordre des médecins vétérinaires du Québec entend par thérapies complémentaires toute méthode de diagnostic, de traitement ou de prévention fondée sur des philosophies et des techniques autres que celles utilisées en médecine vétérinaire conventionnelle comme par exemple et non limitativement, l’acupuncture, l’ostéopathie, la naturopathie, la massothérapie, la physiothérapie, la chiropraxie et toute autre thérapie complémentaire

La pratique de ces thérapies par des personnes qui ne sont pas membres de l’Ordre des médecins vétérinaires du Québec, autrement qu’étant habilitées par une loi ou un règlement, constitue l’exercice illégal de la médecine vétérinaire et est passible des sanctions prévues par la loi

En vertu du Code des professions et de la Loi sur les médecins vétérinaires, la médecine vétérinaire est une profession à exercice exclusif dont seuls les membres, dûment inscrits au Tableau, ont le droit d’exercer les actes prévus à la Loi ou de prétendre être habilité à le faire. Toute personne qui poserait des actes réservés sans être habilitée s’expose à une poursuite de l’Ordre des médecins vétérinaires pour exercice illégal et s’expose aux sanctions prévues à l’article 188 du Code des professions. 

L’Ordre des médecins vétérinaires du Québec dont le mandat est d’assurer la protection du public favorise l’excellence de la pratique des médecins vétérinaires au Québec afin de contribuer à l’amélioration de la santé et du bien-être des animaux et au maintien de la santé publique. L’Ordre des médecins vétérinaires du Québec veille à promouvoir et à favoriser l’implantation des meilleures pratiques en médecine vétérinaire au Québec. Pour ce faire, il assure le développement professionnel des médecins vétérinaires au Québec, encadre et surveille l’exercice et assure le respect de normes élevées de pratique et d’éthique professionnelle afin de contribuer pleinement à la santé et au bien-être des animaux et de la population québécoise dans un contexte de santé globale
 

La pétition

ATTENDU QUE le nombre de chevaux au Québec est d’environ 131 500 et que le nombre de propriétaire est de 7 341 selon la filière cheval en 2013. Ces-derniersse soucient du bien-être de leur animal de compagnie et ont de plus en plus recours aux traitements alternatifs ;

QUE les médecins vétérinaires offrent un service satisfaisant lors de leur pratique de la médecine traditionnelle, mais que très peu sont formé pour la médecine non-traditionnelle;

QUE les formations et certifications qui sont en place au Québec nous offrent la chance d’avoir des professionnels qualifiés et compétents dans ces sphères d’activités et qu’ils sont déjà en œuvre partout au Québec;

QUE les traitements alternatifs donné par nos professionnels ne sont pas dommageable pour la santé des équins; ils ne font pas d’injections, ne donnent pas de médicaments, ne posent pas de diagnostiques, etc;

QUE pour les humains ces traitements ne sont pas offerts et dispensés par un médecin mais par un professionnel formé en ce sens. Il peut alors approfondir ses connaissances dans une direction précise au lieu de devoir se former dans trop de disciplines ;

NOUS SOUSSIGNÉS, CITOYENS DU QUÉBEC, demandons que l’ordre des médecins vétérinaires laisse les traitements alternatifs (ostéopathie, massothérapie, acuponcture, physiothérapie, naturopathie, etc) aux professionnels certifiés et qu’ils ne doivent pas être nécessairement vétérinaires, étudiant en médecine vétérinaire ou technicien animalier;

Revendications :

  1. Les ostéopathes, massothérapeutes, acuponcteur, etc aient le droit d’exercer sans être médecins vétérinaires;
  2. L’ordre des médecins vétérinaires devraient travailler en concert avec ces spécialistes au lieu de vouloir reprendre le flambeau.
  3. Les vétérinaires doivent garder leur vocation de médecines traditionnelle pour parer aux urgences qui arrivent aux seins des écuries du Québec et être disponible pour y répondre (les traitements alternatifs sont d’une heure et souvent pour plusieurs chevaux sur un même site)

 

 

Désavantages pour les propriétaires de chevaux d’avoir recours à un vétérinaire pour les traitements alternatifs:

  1. Les professionnels ont suivre une formation dans leur domaine, les vétérinaires devront allez chercher la certification nécessaire et entrainera un coût plus élevé pour le service rendu;
  2. La disponibilité des vétérinaires sur un territoire X sera réduit car plus de temps passé avec un cheval en privera un autre de soins plus urgent (surtout dans les régions éloignées il y a peu de vétérinaires;
  3. Les vétérinaires devront avoir des connaissances dans trop de sphères différentes et un être humain a une capacité limité. Trop en mettre sur le dos d’une seule personne amène à avoir des connaissances limitées dans trop de domaine. La qualité du service offert sera alors amoindrie.
  4. Présentement les membres de l’ordre ne sont pas en mesure de répondre à la demande grandissante pour ce genre de traitement, trop peu ont déjà la formation requise et déplacer 2-3 vétérinaires pour couvrir le Québec est impensable;

 

Pistes de solutions:

  1. Pour devenir massothérapeute c’est une formation de 500 heures (AEC du Ministère de l'éducation du Québec) donné par l'ITA donc la certification est déjà . Cependant pour les autres, les futurs professionnels doivent aller outre-mer pour acquérir les connaissances. Instaurer des formations reconnus pour ces métiers améliorerait leur crédibilité te permettrait de créer des emplois ici plutôt qu’ailleurs.
  2. Une meilleure régie de ces services professionnels, par un organisme compétant pourrait grandement aider le conflit;
  3. Un ordre différent ou un sous ordre pourrait être formé pour ces professionnels, comme ça une uniformité et une sécurité serait très apprécié par les propriétaires de chevaux

 

 

SVP, FAITES CIRCULER. MERCI DE SIGNER EN GRAND NOMBRE!

 

POUR TOUTE QUESTION OU POUR COMMUNIQUER AVEC L’AMVQ,

SVP CONTACTEZ:     

1 800-267-1427, poste 212

signer la petition Vétérinaires s'approprient la médecine alternative Re la petition Vétérinaires s'approprient la médecine alternative

Vous pouvez poster vos commentaires mais n'oubliez pas de signer la Pétition.