Pétition
7255 Pétitions déjà créées avec 913331 signataires ! Connexion


Cliquez ici pour Réforme scolaire Peillon



Auteur :Colère de parents
créé le :20-03-2013

Pétition $titre7 signataires
Voir les signataires

Cliquez ici pour Réforme scolaire Peillon


Réforme scolaire Peillon

Conséquences de cette réforme et solutions *

ATTENTION : Ce message n'a aucune vocation politique, il s'agit simplement de faire respecter les citoyens dans l'organisation de leur vie et le droit de refuser une décision totalement inadaptée au mode de vie actuel des Français ou chacun essaie, tant bien que mal, de s'en sortir.

Nous en avons assez de ces réformes scolaires qui s'enchaînent ministre après ministre sous le prétexte d'améliorer la vie scolaire et de hausser le niveau de nos enfants et petits-enfants, alors que le niveau général n'a, non seulement jamais augmenté depuis de nombreuses années, mais est même, plutôt, en régression. Et cette réforme n'y changera rien.

Dans cette réforme "Peillon", la vie des parents s'en trouve bousculée et désorganisée sans aucun ménagement et sans consultation, aucune, des principaux intéressés, c'est-à-dire des enfants, des parents et professeurs. Depuis quelques années, nous nous sommes organisés pour faire en sorte que tout le monde y trouve son compte avec un équilibre "repos et éducation".  Beaucoup de parents et commerçants ont décidé de prendre leur congé le mercredi afin de profiter de la présence de leurs enfants à la maison pour leur faire étudier leurs devoirs scolaires une partie de la journée et se détendre l'autre partie. On sait parfaitement que rien ne vaut le suivi des parents ou grands-parents pour peu que l'on s'intéresse à leur progression scolaire.
Les enfants devront se lever tôt 5 jours de la semaine au lieu de 4 donc, manque de repos !
De plus, la semaine de 4 jours et demi engendrera des frais supplémentaires de déplacement pour conduire les enfants à l'école mais il faudra, quand même, l'après-midi, amener l'enfant en garderie ou chez une personne chargée de la garde qui verra, elle, son salaire logiquement divisé par 2.
N'oublions pas, également les activités d'enseignement de musique, de danse etc..., qui vont voir le mercredi réduit à l'après-midi pour dispenser leurs cours avec un manque à gagner chez ces professeurs. Les MJC sont concernées dans la mesure elles devront revoir leur calendrier des activités du mercredi et ne prévoir que l'après-midi accessible aux activités.
Les centres aérés  ne pourront plus prévoir de déplacements demandant la journée entière pour profiter de la nature etc...etc..., la liste des dommages provoqués par une telle décision est trop longue pour tout citer.
Tout cela n'est qu'un immense gachis !
Autre point, non négligeable, les enfants de parents divorcés ou séparés (2 couples sur 3)  se verront amputés de quelques semaines de la présence d'un des parents durant les "grandes vacances d'été".

Monsieur Peillon a-t-il réfléchi à tout ça ? On se le demande ! Mais il reste campé sur son "sûr de soi" malgré les protestations des 3/4 de la population. On ne vit décidément pas sur la même planète avec ces politiciens.
Ne chercherait-il pas a laisser, comme certains autres prédécesseurs, une trace de son passage dans l'histoire de l'éducation nationale ?

* Il existe une solution si cette loi dénuée de bon sens voit le jour : dites NON pour jamais à cette loi inique en n'envoyant tout simplement pas vos enfants à l'école le mercredi matin et en faisant l'éducation scolaire vous-même ce jour-là. Vous en avez cette possibilité légale (loi L 131-2 du Code de l'Education). Cette possibilité s'offre également pour les congés d'été, dits "grandes vacances". Si les bancs des écoles ou collèges se retrouvent vidés d'une bonne partie des scolarisés, il y a fort à parier qu'une remise en question de cette loi pourra voir le jour. 
Il est à rappeler que la mise en oeuvre de cette loi risque de coûter fort chère aux contribuables en pleine crise économique. A-t-on besoin d'une telle réforme dans l'urgence alors que bien d'autres dossiers importants attendent ?

C'est un choix et il n'appartient qu'à vous de décider si vous subissez ou non, le "diktat" de monsieur Peillon.

Des parents en colère.

 31 12

signer la petition Réforme scolaire Peillon Re la petition Réforme scolaire Peillon

Vous pouvez poster vos commentaires mais n'oubliez pas de signer la Pétition.