Pétition
7253 Pétitions déjà créées avec 913299 signataires ! Connexion


Cliquez ici pour Le JOURNAL LE PARISIEN NOUS INSULTE



Auteur :CREILLOIS
créé le :01-04-2011

Pétition $titre3 signataires
Voir les signataires

Cliquez ici pour Le JOURNAL LE PARISIEN NOUS INSULTE


 

Exprès ou par manque de connaissance du sujet ? Vous nous insultez ?! »

Cette lettre pétition est adressée au journal LE PARISIEN, spécialiste incontesté de la diffamation.
 

Créé le 30/03/2011


Sous la houlette de Monsieur Sarkozy et ses pantins, les médias français renforcent chaque jour le sentiment anti arabe et islamo-phobe et les pratiques discriminatoires de la société française se sont généralisées et intensifiées ces dernières années.

 

Nous ne demeurerons pas les bras croisés,

 

Nous soussignés, mettons solennellement en garde la direction de ce journal ainsi que les politiques locaux face à ce que nous considérons comme une information abusive et scandaleuse. Nous ne permettrons pas que cette partie des français soit traînée dans la boue au quotidien, à chaque numéro.

 

Le Parisien crée de la tension, considère que la France est en guerre civile et il y a choisit son camps.

Il suffit de lire les titres en gras pour sentir cette tension, les articles sont bourrés de nuances.

On est loin de la mission noble du journaliste qui consiste à informer sans juger et qui doit se revêtir d'une certaine neutralité.C'est ce qui fait l'honneur de cette profession.

 

Aimant la République, nous respectons la liberté de la presse, tant que le devoir du journaliste est d'informer et non pas de manipuler ou de faciliter la désinformation.

 

Nous constatons et actons aujourd'hui que ce Journalfait donc partie d'un mouvement affiché et caractérisé comme chauvin de façon doctrinale,  LE PARISIEN n'a pas l'apanage de l'objectivité. Et il est dommage de la part de nos politiques locaux qu'ils ne réagissent pas face à cet acteur ayant un tel parti pris.

 

Au plateau Rouher à Creil et ailleurs dans les quartiers populaires abandonnés par l'État, où la collectivité patauge toute seule sans appui, pour rendre vivable le quotidien des habitants, ces pauvres français sont confrontés au risque constant d'être stigmatisés, alors que ce sont eux-mêmes les premiers victimes de l'insécurité.

 

Sur les colonnes du Parisien et surtout dans la rubrique des faits divers, plus personne ne s'étonne de voir les articles citer les noms des délinquants seulement et strictement quand ils ne sont pas de "souche".

 

On divise les français au lieu de les rassembler, on sème la peur de l'autre au lieu de rapprocher les concitoyens.

 

Nous pensons cependant que les lecteurs ne sont pas dupes, heureusement, ils savent que les délinquants sont une infime minorité et se fichent de leurs origines.

 

Et pour aller plus loin dans son acharnement, Le Parisien ne se limite plus à  fustiger les français d'origine étrangère à travers ces récits sur la délinquance dans les quartiers, il commence à s'attaquer aux gens honnêtes d'un rang social honorable, juste pour nourrir la peur qui constitue son fond de commerce.

Dans son article du 24 mars 2011 (page III OISE), le journal juge unilatéralement et condamne clairement et d'une façon très précoce, une affaire sur la quelle la justice n'a pas encore dit son mot.

La pharmacie BOUCHAARAa été flagellée publiquement par le journaliste qui avance des chiffres et des faits improbables.

Le plus alarmant et que ce même journaliste a interviewé Mr Bouchaara il y a plus d'un an concernant cette affaire qui remonte à quelques années,

Pourquoi cet article maintenant ?

Pourquoi attendre l'entre deux tours des élections cantonales alors qu'il n' y a pas eu de nouveau dans l'affaire ?

 

Il faut d'abord comprendre le contexte dans lequel s'inscrit cet article manipulateur :
 

La grande pharmacie du plateau est un modèle de réussite, son équipe qui sert inlassablement les gens du quartier est vraiment représentative de la France d'aujourd'hui. D’où l'affluence sur l'officine à longueur de journée.

En outre, ce pharmacien est vraiment impliqué dans la vie locale, il a des projets pour le quartier que personne n'ignore : un complexe médical à Rouher, une idée tellement utile et innovatrice qu'elle commence à faire des jaloux et le journaliste précise bien qu'il a été alerté par un tiers.

Ceci explique aussi le nombre de contrôles inopinés subis par la pharmacie depuis son ouverture.

 

Cet appel solennel est  lancé par les habitants du quartier Rouher et autres au journal LE PARISIEN stigmatisant les Français «d'origine étrangère»,

Nous sommes tous Français quelle que soit notre origine. Et la plupart des Français ont, d'une façon ou d'une autre, une origine étrangère.

Nous sommes membres d'une nation qui, selon l'article 1er de sa Constitution, «assure l'égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d'origine, de race ou de religion». Nous sommes citoyens d'une République qui refuse de discriminer les Français selon leur origine, quelle qu'elle soit. Nous appartenons à un peuple qui, en proclamant solennellement son attachement aux droits de l'homme, se souvient que cette sélection entre Français selon l'origine fut celle du régime raciste de Vichy.

 

 

 

 


"Ce texte se réfère strictement aux bonnes valeurs et ceux qui l'ont signé l'ont évidemment lu avant de l'approuver."

signer la petition Le JOURNAL LE PARISIEN NOUS INSULTE Re la petition Le JOURNAL LE PARISIEN NOUS INSULTE

Vous pouvez poster vos commentaires mais n'oubliez pas de signer la Pétition.