Pétition
7245 Pétitions déjà créées avec 913278 signataires ! Connexion


Cliquez ici pour Ensemble contre la réforme des rattrapages



Auteur :UNEF
créé le :05-07-2011

Pétition $titre3 signataires
Voir les signataires

Cliquez ici pour Ensemble contre la réforme des rattrapages


 

  Cette année, l’UFR de droit et de sciences politiques a mis en place une nouvelle réforme des rattrapages.

  Celle-ci interdit d’une part aux étudiants n’ayant pas obtenu 8/20 de moyenne à la 1ère session de s’y présenter mais amène aussi les étudiants qui y ont accès à passer uniquement une, deux ou trois épreuves dans un délai maximum de trois heures. Conçu pour favoriser les étudiants entre 8 et 10 de moyenne avec une session plus facile au détriment de ceux ayant eu moins de 8, elle n’a finalement favorisé personne avec un taux d’échec au moins aussi important que les années précédentes. La moyenne éliminatoire qui était illégale devient désormais illégitime!

Ne pouvant garder ce système, des voix se sont élevées pour l’améliorer mais tout en voulant conserver la structure (la moyenne éliminatoire de 8/20). Il est donc urgent que les étudiants se fassent massivement entendre pour demander à la direction de l’UFR de retirer totalement cette réforme et revenir au rattrapage traditionnel.

  Les rattrapages traditionnels permettent, quelle que soit la moyenne obtenue à la 1ère session de repasser l’ensemble des matières que nous n’avons pas réussie. En effet ceux-ci sont les seuls à assurer :

- l’accès à tous à une deuxième session, ce qui est un droit garanti par la loi ! Ce n’est pas parce que nous avons moins de 8 de moyenne que l’on doit nous priver d’une deuxième chance.

- la compensation de ses notes avec celles de la 1er session : avec la nouvelle réforme il faut avoir 10/20 obligatoirement sur l’ensemble des trois matières pour valider alors que dans l’ancien système il nous suffit de progresser suffisamment pour compenser avec les autres matières de son semestre obtenues à la 1ere session.

- la capitalisation des notes qui permet même aux étudiants ayant raté leur seconde session de valider les matières ils ont eu plus de 10. Ceci facilite d’autant leur année suivante en cas de redoublement.

- la possibilité d’obtenir une moyenne supérieure à 10/20 ce qu’empêche la formule actuelle.

 

  Nous tenons par ailleurs à affirmer que le taux d’échec en général et aux rattrapages en particulier est un problème majeur dont l’université a raison de se préoccuper mais que les réponses à cette problématique sont à chercher au niveau de la pédagogie et de l’encadrement et non du coté de la sélection des étudiants.

 

  Signe la pétition de l’UNEF et des étudiants mobilisés contre la réforme des rattrapages pour revenir aux rattrapages traditionnels !

signer la petition Ensemble contre la réforme des rattrapages Re la petition Ensemble contre la réforme des rattrapages

Vous pouvez poster vos commentaires mais n'oubliez pas de signer la Pétition.