Pétition
7163 Pétitions déjà créées avec 910698 signataires ! Connexion


Pétition Contre la malatraitance des détenus en France



Auteur :Elisabeth FIESCHI
créé le :24-07-2013

Pétition $titre119 signataires
Voir les signataires

Donner votre opinion et signer la pétition Contre la malatraitance des détenus en France


Parce que les clichés et stigmatisations sont tenaces et qu’ils viennent souvent justifier l’immobilisme politique. Un statu quo prenant la forme de prisons surpeuplées, d’atteintes à la dignité récurrentes, de manque d’accompagnement vers une réinsertion. Désigner le prisonnier comme l’autre, le monstrueux, le fou, l’irrécupérable, celui qui ne nous ressemble en rien, permet ainsi de « justifier l’impensable : contenir sans réparer, relâcher sans projet. La récidive est qui attend. La machine se nourrit d’elle-même

"On est jamais préparé à l’indescriptible, à l’horreur. Mon premier parloir et les suivants ont laissés des traces indélébiles qui me poursuivront toute ma vie.

On se retrouve plongé dans un monde la haine et la perversité n’a pas d’égal.

Les discours de certaines personnes me glacent car ils ne savent pas ce qui se passe derrière les barreaux. Un discours simpliste et d’une bêtise sans égal.

J’ai souvent entendu dire : « les gens qui sont en prison, ils sont bien au chaud, ils ont la télé, ils sont nourris et cela grâce à nos impôts ».

Non mesdames et Messieurs, les gens incarcérés vivent en enfer et leur famille aussi (double peine pour les familles).

C’est vrai qu’être enfermé 23h sur 24, c’est fun ! C’est vrai que la promenade d’une heure est revigorante surtout quand vous risquez de vous faire planter pour un simple regard.

Messieurs, accepteriez-vous que l’on vous fasse baisser votre pantalon par des gardiens pour une fouille de votre intimité ?

Quel bonheur d’avoir une rage de dents épouvantable et de ne pas avoir de médicaments et d’attendre 3 semaines avant d’aller voir un dentiste.

 Quel luxe de vivre dans la crasse en cotoyant les rats (un détenu sur quatre attrape la tuberculose en ces lieux enchanteurs) et de vous réveiller un matin et découvrir que votre co-détenu s’est pendu !

Mesdames, imaginez qu’un matin vous receviez un coup de fil de l’Administration pénitentiaire qui vous annonce froidement et sans ménagement aucun, que le fruit de vos entrailles, ce qui vous est le plus cher au monde, votre enfant est décédé, brûlé vif dans sa cellule parce qu’il n’avait pas de plaque électrique et a fait une chauffe dans sa cellule en mars 2012, un jeune détenu de 20 ans est décédé à la prison d’Osny dans des conditions similaires.

Il est temps que nos politiques et  que l’opinion publique se réveillent et que les conditions des détenus soient dignes et humaines.

Car Mesdames, Messieurs, cela peut vous arriver ou cela peut concerner vos proches car tout peut arriver ! Vous aurez la peur au ventre et vous ne pourrez plus dormir.

 

Moi aussi, je pensais que cela ne pourrais pas m’arriver et pourtant…."

Elisabeth FIESCHI

signer la petition Contre la malatraitance des détenus en France Re la petition Contre la malatraitance des détenus en France

Vous pouvez poster vos commentaires mais n'oubliez pas de signer la Pétition.