Pétition
7162 Pétitions déjà créées avec 910642 signataires ! Connexion


Pétition Algérie Permis Bateau



Auteur :EMMNP
créé le :05-08-2014

Pétition $titre20 signataires
Voir les signataires

Donner votre opinion et signer la pétition Algérie Permis Bateau


Pétition destiné au peuple Algérien et à nos dirigeants

 

Pétition contre le monopole des BATEAUX-ECOLES en Algérie.

 

En Algérie, comme partout ailleurs, pour la plaisance,  le permis mer est obligatoire pour la conduite de  jet-ski, de bateau de plaisance, et de tout autre engin flottant motorisé de plus de 10 Cv.

 

Alors que ce permis est obligatoire, (Normal), pouvoir suivre une formation est « une vrai traversée des mers à la nage et sans palmes », et pour l’examen, il vous faudra vous armer de beaucoup, beaucoup de patience. Et pour cause :

 

Il n’existe qu’un (01) seul opérateur économique qui opère en Algérie, à travers TROIS (03) écoles  étatiques de formation maritime pour tout le territoire, soit en façade maritime, UNE (01) école pour 540 kms… !

 

De plus, actuellement aucune école  ne forme au permis de navigation hauturièrede plaisance « Catégorie B & C », seule la formation au permis côtier (Catégorie A) est dispensée, soit par l'école de Bou Smail, alors que cette prestigieuse école, a pour vocation principale de former les professionnels marins de la Marine Marchande, et plus principalement les officiers et/ou les revalidations des brevets. Pour le permis mer hauturier "B &C" il n'existe plus de formation depuis bien belle lurette à ma connaissance.

 

 Quant aux deux autres écoles étatiques "ETFIM", (Bejaia et l'autre à Mostaganem), elles ont pour vocation principale la formation professionnelle de la Marine Marchande, du type formation classique, filière Pont (matelot de quart à la passerelle, Capacitaire Côtier, Patron de navigation côtière, Lieutenant au Cabotage et Capitaine au Cabotage) et pour la filière Machine, (Graisseur, Motoriste au Commerce, Matelot de quart à la Machine, Officier Mécanicien de 3ème classe, Lieutenant Mécanicien de 2ème Classe et Officier Mécanicien de 2ème Classe).

 

Pour la plaisance, pour répondre aux demandes croissantes, ces écoles étatiques organisent que quelques sessions dans l'année, mais comme cette formation n'est pas leur vocation principale, et que leurs charges de travail, est largement occupée en priorité par la formation et/ou revalidation des Marins Professionnels, elles ne peuvent donc répondre à elles seules à toutes les demandes des plaisanciers, et de ce fait le nombre de sessions et de candidats est limité dans l’année.

 

Alors que le législateur, certainement et sans nul doute, conscient que ce monopole est inacceptable, et aussi conscient que  les activités liées à la plaisance, par son impact, qu’elle peut avoir sur d’autres secteurs d’activités qui lui sont connexes, et qui pourraient participer activement à la performance économique de notre pays, mais aussi, au moment nous sommes à la recherche de points de croissance supplémentaires et à la recherche de moyens d’enrayer le chômage qui sévi chez nous (9,8%), notamment chez les jeunes, il a autorisé, l’activité de BATEAU ÉCOLE. Cette activité figure dans la nomenclature du Ministère du Commerce : (activités économiques soumises à inscription au Registre du Commerce « Activité réglementée du secteur des activités de services »)

Code d'activité: 604625    Libellé de l’activité : École de pilotage des navires

Type d’autorisation: Agrément

Organisme chargé de la délivrance: Ministère des Transports

Contenu de l’activité: Toute activité de formation au pilotage des navires et tout type d’engins flottant.

Références règlementaires: Loi n°98-06 du 27 juin 1998

 

Mais malgré ça, le Ministre des Transports refuse de délivrer les agréments pour la création de bateau école, et offrir aux Algériens la possibilité de prendre des cours quant ils veulent et ou ils veulent, comme pour les auto-écoles et école de pilotage d’avion à qui il délivre les agréments, MAIS PAS POUR LE BATEAU-ECOLE… !

 

POURTANT : 

 

 LA MER EST NOTRE BIEN  PATRIMONIAL… !, tout comme le reste de notre territoire

(2 381 740 Km2),nous devons pouvoir en jouir pleinement et librement, comme partout ailleurs à travers la planète. Posséder ou louer une embarcation, faire une petite ballade en mer, en famille et/ou entre amis, faire une sortie plongée, ski nautique ou du parachute ascensionnel, du jet-ski  ou de la bouée tractée etc…. est notre droit le plus fondamental.

 

L’ALGÉRIE A LE VENT EN POUPE

Notre beau pays, est formé de 1622 kms de façades maritimes, ancrées dans la méditerranée, et quasi-vierge, et comme partout ailleurs à travers le monde, les activités liées au nautisme de plaisance et tourisme, connaissent un vif engouement dans notre pays.  Le nombre de demandes de nouvelles immatriculations de bateaux, motonautiques, est en constante augmentation ces cinq dernières années.

 

Le salon international du nautisme en Algérie, est le plus bel indicateur de l’ampleur de cet engouement pour les activités liées au nautisme de plaisance en Algérie, ou aussi la multitude de nouvelles entreprises qui se créent, qui activent dans le domaine de la plaisance (Chantiers navals, importateurs, revendeurs, etc…).

De plus, cette activité est fortement génératrice d’emploi, de par toutes les autres activités qui lui sont connexes, il est incontestablement certain que la part de la valeur ajoutée de cette activité dans notre PIB serait bien supérieure à celle d’autres secteurs comme celle de l’agriculture  par exemple, si seulement elle était considérée comme activité économique à part entière.

Il est donc grand temps pour nous d’enrayer dans notre pays ce monopole « d’un autre temps ».

Il est grand temps pour nous de développer les activités nautique de plaisance en Algérie. « En ma qualité d’homme de mer », Ma seule volonté est de tirer "les choses" vers le haut.

Et aussi, c’est notre droit le plus élémentaire, d’avoir le libre choix  de pouvoir suivre une formation l’on veut, et quand on veut, et d’avoir l’option de comparaison « qualité/prix » ;

C’EST CA LA DEMOCRATIE… !  SUIVRE LA VOLONTE POPULAIRE EST NON PAS D’IMPOSER ET D’INTERDIRE UN DROIT DES PLUS ELEMENTAIRE!

 C’est pourquoi,

Si comme moi, vous êtes pour la création de bateau école privé en Algérie ;

Si comme moi, vous êtes contre ce monopole des écoles étatiques (Bou-Smail et ETFIM) ;

Si comme moi, vous êtes pour le développement touristique de nos côtes.

SIGNEZ CETTE PETITION ET FAITE CIRCULER L’INFO. Merci à vous.

,

signer la petition Algérie Permis Bateau Re la petition Algérie Permis Bateau

Vous pouvez poster vos commentaires mais n'oubliez pas de signer la Pétition.