Pétition
7156 Pétitions déjà créées avec 910316 signataires ! Connexion


Pétition Aidon Moussa



Auteur :0
créé le :02-04-2014

Pétition $titre0 signataires
Voir les signataires

Donner votre opinion et signer la pétition Aidon Moussa


Des professeurs et lycéens du lycée professionnel privé de La Salle sous le coup de l'émotion : un élève, Moussa, un Guinéen de 17 ans, est menacé d'expulsion. Ce garçon fait l'unanimité en sa faveur.

Il s'appelle Moussa Diallo. Â de 17 ans, depuis octobre dernier il est élève en première CAP «pro-élec» (préparation et réalisation d'ouvrage électrique) à Castres, au lycée de La Salle. Depuis quelques jours, ce garçon a été placé en centre de rétention administrative à Toulouse. À tout moment, il peut faire l'objet d'une mesure d'expulsion. Moussa fait l'unanimité en sa faveur au sein du lycée comme au sein de la maison pour enfants Francis-Barrau (MECS) à Revel il a été accueilli... après avoir été «laché» dans la nature par le réseau de passeurs à qui ses parents l'auraient confié (lire encadré).

«Le conseil général de la Haute-Garonne a fait le choix d'étendre la solidarité à des mineurs réfugiés sur notre territoire et confiés par le juge des enfants au Service de l'aide sociale l'enfance qui les estime en danger faute de parents près d'eux susceptibles d'exercer l'autorité parentale», précise Marie-Claire Rial, directrice de la MECS à Revel.

Lundi dernier donc, l'annonce de son «arrestation» et de la menace qui le frappe a profondément ému nombre de professeurs du lycée de La Salle, et de camarades de Moussa.

Une pétition organisée

Une pétition a été rapidement organisée auprès des enseignants à l'initiative de l'un des profs qui le connaît le mieux, Yassine Benqadi, puisqu'il s'agit de son enseignant en électricité.

«C'est un élève très impliqué, soucieux de faire partager la chance qu'il a d'étudier, souligne l'enseignant. J'ai un groupe de 11 élèves au total. Ses camarades sont plus immatures et toujours prêts à mettre du chahut. Avec son arrivée, ils ont retrouvé les chemins du travail. Il a d'ailleurs été élu délégué de la classe

«Il a un meilleur niveau que la plupart des autres élèves, ajoute même la professeur de français. Il a reçu les félicitations aux conseils de classe

«Il m'a finalement beaucoup aidé pour que les cours se passent mieux, souligne Yassine. Je me suis dit : il faut que je fasse quelque chose, qu'il sache qu'on le soutien, qu'il n'est pas seul. Un texte a été rédigé et une pétition organisée ; le texte a été adressé, comme témoignage, à la directrice du foyer pour enfants et au préfet de Haute-Garonne

«C'est un garçon qui s'était en effet rapidement intégré, confirme le directeur de l'établissement, Christian Jobelot. Il a donné plus que satisfaction et jouait un rôle apaisant dans sa classe. Que des louanges donc. Le droit à l'éducation et à la formation pour tous, il ne le galvaudait pas.»

«C'est un mec très généreux, très sociable . On ne comprend pas», lance Dorian, camarade de Moussa.

Et le directeur de signaler : «Nous avons une journée pédagogique ce mercredi. Sa situation sera évoquée. J'ai proposé à la direction du foyer une attestation en sa faveur. Personnellement, je trouve la chose difficile à accepter…»

On a appris hier soir qu'un autre jeune guinéen a été interpellé à Graulhet et placé en rétention.

signer la petition Aidon Moussa Re la petition Aidon Moussa

Vous pouvez poster vos commentaires mais n'oubliez pas de signer la Pétition.