Pétition
7247 Pétitions déjà créées avec 913289 signataires ! Connexion


Cliquez ici pour Aider les étudiants ivoiriens en France



Auteur :claudine cojan
créé le :06-06-2011

Pétition $titre0 signataires
Voir les signataires

Cliquez ici pour Aider les étudiants ivoiriens en France


nous demandons à ce que le sétudiants ivoiriens marqués par la guere de ce printemps 2011 ,incapables donc de s'inscrire de fait en université ,dans les délais ni autres écoles ,puissent le faire .En effet l'état français l'a autorisé aux Haitiens dans des circonstances similaires ;

Nous réclamons que ces étudiants puissent continuer en France leur projet professionnel et scolaire ,universitaire .

Bon nombre devaient s'inscrire à l'université ,la leur est abimée,désorganisée et la peur et le pilage ont entamé leur espoir et leur concentration.

Beaucoup  ont  fuit avec leurs parents dans les pays limitrophes .Les délais administraifs imposés par les écoles et universités en France sont passés;Les administrations invoriennes trainent a reprendre .

Aussi ,il devient urgent que l'Etat français et les écoles ,accordent des délais et des conditions d'accueil aux étudiants ivoirens en rapport avec leurs conditions de vie actuelles.

 

Leurs biens,leurs maisons,leurs familles livrées au pillage ,ils ne peuvent assurer avoir encore la somme requise pour étudier en France cette année 2011 ;

Beaucoup devaient venir et la guerre les en a privée dans les délais .

D'autres victimes de massacres n'ont pas pû rejoindre la Cote d'ivoire a ce jour .

Les traumatismes sont légions ;

 

En conséquence nous demandons que l'état français repousse les inscriptions et pré-inscriptions en faculté et en école spécialisée au ministère de l'agriculture et de la pêche ,hotellerie ,bâtiment ,AFPA ,ESSEL ,CCI ,pour les élèves de 17 0 26 ANS afin de favoriser demain ,la reconstruction et réconcilaition de la Cote d'ivoire .

 

L'argent ne doit pas être une mesure discréminatoire .En effet ,nul étudiant ne pourra cette année ,respecter les conditions d'inscription et d'accueil : les 400 euros demandés entre autre ;

L'argent sert à toute la famille pour réparer les préjudices personnels faits au biens et à la santé .

L'état français doit assistance aux victimes de guerre dont les étudiants sont les premiers à pâtir;Ils sont l'avenir de la Cote d'ivoire et nos étudiants en snt conscients .

En conséquence ,nous demandons la réduction des garanties  financières à 50 euros par mois ,la garantie d'un toit en cité universitaire ,car la leur est endommagée ;la garantie d'un suivi médical dès l'arrivée et durant toutes les études :

nous constatons de nombreuses séquelles post-traumatiques liées à la violence des combats et pilages et viols.

Priorité sera donnée aux étudiantes violées .

 

Nous demandons que les conditions d'accès aux écoles soeint simplifiées car les éudiants ne peuvent attendre que les administrations ivoriennes reprennent leur rythme sans râter leur année de scolarité en France tel que prévu en février ;

 

nous demandons la coordination des mesures exceptionnelles prises dès reception ,entre les ministères et les écoles .

nous demandons la mise a disposition des informations et conditions exceptionnelles ,simplifiées d'inscription ,de voyage ,de visa et d'accès au logement en cité universitaire pour ces jeunes en France .

Nous demandons la gratuité d'accès aux concours IFSI ,tels que le veut la logique .Demain ces aides_soignats et infirmiers serviront l'interêt de leur pays frère ;

nous demandons l'accès facilité au permis de conduire international ,permis B dès lors que l'étudiant apporte la preuve qu'il a bien trouvé un travail étudiant .

 

Les étudiants auront accès aux soins psychlogiques et les victimes de guerre ,traumatiées physiquement auront accèsà l'hopital et à la rééducation fonctionnelle .

De m^me il nous est dit que certains ont perdus leurs lunettes ,et nous demandons à ce qu'elles opient remplacées à la charge de la France après éxamen visuel .

Nous demandons à ce que rien ne diffère un étudiant ivoirien appauvri par la guerre ,d'un autre et que tous les efforts soeint faits en ce sens .

Ils doivent obtenir leurs visas rapidement .et leurs passeports aussi .Les administrations tournent au ralenti .Eux ,ils doivent étudier ,rattaraper leur retard en toute sérenité pour préparer leur arrivée en France etlle que projettée  encore en fevrier .

Il serait inaceptable qu'en  plus de voir la ruine sur leur pays et famille,ils voient leur avenir obéré ,ce qui constitue une double peine .

Il faut publier vite les conditions exceptionnelles que l'état français leur offre ,pour les universités ,les écoles de commerce,CCI ,centres d'apprentissage ,hoteliere , et batiment notamment ,pêche .ils ne doivent pas avoir à être pénalisés parce qu'ils ont peu d'agent cette année ,en septembre .

Une Bourse au travail étudiant doit leur être ouverte partout de facon à ce qu'ils travaillent comme les autres même s' ils arrivent tardivement ,ce que nul ne peut leur reprocher .

Nous demandons enfin à ce qu'ils aient accès facilement à la reconversion en d'autres pays de la communauté européenne pour ceux qui sont en thèse ou licence professionnelle selon leurs cursus .

ainsi nous espérons que notre état français va contribuer à  installer  la Paix et la réconcialiation pour longtemps au travers de la jeunesse de Cote d'ivoire et de France .

 

nous demandons au minimum,les m^mes conditions exceptionnelles que celles accordées à Haîti ..lors du tremblement de terre .

 

 

 

 

 

signer la petition Aider les étudiants ivoiriens en France Re la petition Aider les étudiants ivoiriens en France

Vous pouvez poster vos commentaires mais n'oubliez pas de signer la Pétition.